Skip to content

Le comportement des Français avec le crédit

C’est après avoir constaté une augmentation des demandes de rachat de crédit sur le site Mon Comparateur que cette étude a été réalisée. Ainsi, nous avons interrogés un panel de 350 Français ayant déjà réalisé au moins un crédit afin de connaître leur opinion et leurs conseils.

Carte de France - Qui veut emprunter le plus ?

La France est un des pays d’Europe où l’emprunt de particuliers est le plus élevé. En effet, elle arrive en 4ème place des plus gros emprunteurs, derrière le Royaume-Uni, le Danemark et l’Allemagne.

En Europe, 1 personne sur 4 rembourse actuellement un crédit conso : la France se trouve en tête, suivie de l’Allemagne et du Portugal*. 

Preuve que la France est extrêmement friande de crédits, nous avons réalisé cette carte de France des crédits par région.

*Source étude Cofidis & Yougov - 2018

Méthodologie

Pour réaliser cette carte, le site Mon Comparateur a examiné toutes les demandes de crédits (prêt personnel) effectuées sur son site entre le 1.01.2018 et le 31.12.2018. Vous pouvez ainsi lire la carte de la manière suivante :

En 2018, les habitants de Corse ont souhaité emprunter en moyenne 15 541 € tandis que les habitants des Hauts-de-France 11 427 €.

Combien de Français regrettent leur crédits ?

Nous avons interrogé un panel 350 personnes en leur demandant s’ils regrettaient au moins un de leur crédit. Le résultat est sans équivoque :

0personnes sur 10 regrettent avoir souscrit à au moins un de leur crédit.

TOP 5 des crédits que les Français regrettent avoir souscrit

Pour chacun des crédits, nous avons posé aux participants la même question : “Regrettez-vous d'avoir souscrit ce crédit ?”

Ainsi, nous avons établi un TOP 5 en fonction du nombres de réponses positives obtenues. 

0%

Crédit Renouvelable

0%

Prêt Personnel

0%

Crédit Étudiant

0%

Crédit Travaux

0%

Crédit Vacances

Le crédit renouvelable est la bête noire des Français interrogés dans cette étude.

Certains gouvernements songeaient même à le supprimer car il comprend des risques pour le consommateur. Et pourtant, 9 millions de ménages l’utilisent. Toute une économie s’est construite autour du crédit dit “revolving” : vente de mobilier, vente en ligne, etc. Ainsi, il est très difficile aujourd’hui pour un ministre de l’économie d’interdire un crédit qui créé de nombreux emplois.

Un grand nombre d’associations évoquent le risque de surendettement pour le consommateur.

En effet, le taux d’intérêt de ce crédit peut être très élevé, certains atteignant même un taux effectif global (TEG) à 21 % contre des prêts personnels dits ‘“classiques” de 4 à 6 % ! C’est donc sans surprise que le crédit renouvelable arrive en tête des crédits que les Français regrettent le plus avoir souscrit.

Quel a été le crédit le plus utile ?

À la question “Si c’était à refaire, quel est le crédit que vous referiez sans hésiter ?”
C’est le crédit auto qui a le plus la cote (45 %), suivi du crédit immobilier (34 %) et du crédit pour soins de santé (5 %).

0%

CRÉDIT AUTO

0%

CRÉDIT IMMOBILIER

0%

CRÉDIT SANTÉ

En France comme partout en Europe, le crédit automobile fait fureur.

Il a en effet progressé de 10 % en 2017. Cela étant expliqué par des crédits plus particulièrement affectés aux véhicules d’occasion : 13 % pour ces derniers, contre 7 % d’augmentation pour les véhicules neufs.

La LOA (Location avec Option d’Achat) explique aussi la poussée des crédits automobiles, ce système attire de plus en plus et booste la consommation de voitures neuves. Ainsi, l’achat d’un véhicule est le plus souvent le premier contact avec le crédit à la consommation.

De plus en plus de personnes ont recours au crédit pour soins de santé.

Il concerne généralement les plus de 65 ans ne disposant pas d’épargne personnelle, ou ceux ne souhaitant pas puiser dans leurs économies lorsqu’il y a un imprévu concernant leur santé.

Ce crédit est jugé très utile par les foyers aux faibles revenus qui se retrouvent dans l’impasse. Se présentant sous forme de prêt personnel ou de crédit renouvelable, il permet d’éviter d’avoir recours à une ancienne méthode interdite : faire un paiement en trois fois à son chirurgien, en lui fournissant 3 chèques antidatés.

Pourquoi ont-ils des regrets ?

Nous avons demandé aux personnes interrogées quelles étaient les raisons de leurs regrets.

À noter que parmi les personnes ayant effectuées un crédit étudiant, 12 % expliquent qu’ils auraient dû choisir des études moins chères.

0%

Les mensualités impactent trop mon budget

0%

La durée du crédit est trop longue

0%

L’achat effectué ne valait pas le coup

0%

Je n’ai pas négocié de meilleur taux d’intérêt

Quels conseils donnent-ils aux personnes souhaitant faire un crédit ?

  • 0%

    Ne pas faire de crédit sur une trop longue durée

  • 0%

    S'assurer de la réelle nécessité du crédit

  • 0%

    Comparer les offres pour trouver le taux d’intérêt le moins cher

  • 0%

    S’assurer que les mensualités ne soient pas trop élevées

Comme nous l’a indiqué Me Franck David, avocat à Niort (spécialiste des situations de surendettement) il faut être, en premier lieu, vigilant sur le taux d’intérêt (TAEG) : à ce qu’il ne soit pas trop élevé, de ne pas dépasser 1/3 voire 1/4 du taux d’endettement.
Mais comme il le souligne, les emprunteurs oublient souvent d’anticiper un changement de situation future : un divorce, une perte d’emploi, un décès etc.

Ainsi, il convient de faire ses calculs en prenant comme hypothèse que l’on doit rembourser seul(e) ce crédit. Est-ce réellement possible ? Où cela vous conduira-t-il en situation de surendettement ? Il est donc essentiel de répondre à ces questions avant de souscrire de nouveau un crédit

Le regroupement de crédit peut s'avérer aussi être une solution pour les personnes qui souhaitent refaire un crédit sans augmenter leur mensuatlités. Retrouvez toutes les informations sur ce sujet en suivant ce lien.