Avis clients

★★★★★
Michel, 35 ans de Paris

"Via mon-comparateur.fr, j'ai déniché une mutuelle santé qui répond à mes besoins. Je recommande totalement"

★★★★
Jessica, 26 ans de Marseille

"Comparer les assurances prêt n'a jamais été aussi facile et rapide. En plus je n'ai absolument rien payé pour le service offert ! Merci aux spécialistes qui m'ont bien guidé"

★★★★★
Paul, 55 ans de Nice

"Etant donné qu'il fallait mettre en place une mutuelle d'entreprise dans ma start-up, je me suis servi de ce comparateur et j'ai trouvé un contrat de mutuelle groupe offrant de bonnes prestations à prix correct. Satisfait"

★★★★
Florian, 43 ans de Grenoble

"Au top ce comparateur, j'ai pu dénicher un contrat de prévoyance plus précisément une assurance accident vu que je fais pas mal de moto à un tarif défiant toute concurrence. N'hésitez pas, testez !"

★★★★★
Dyane, 36 ans de Lyon

"Je suis avocate et j'ai pu trouver ma mutuelle TNS via ce site. Service parfait, merci"

Quelle mutuelle maternité choisir ?

La mutuelle maternité vise à protéger la maman avant et après la grossesse et son bébé. Avant de voir votre petit pointer le bout de son nez et après sa naissance, une série d’examens médicaux doit être faite. Ce sont le suivi de grossesse chez le gynécologue et les écographies. Lors de l'accouchement on compte les soins d'hospitalisation, les frais de séjour, l'anesthésie, le transport de malade et le forfait hospitalier.

Afin de rendre l'accouchement le plus agréable possible pour la maman, les frais « confort » ne sont pas rares, notamment la chambre particulière, les frais de télévision et les soins médicaux supplémentaires. Après la grossesse, on compte la rééducation du périnée et le suivie gynécologique. On prendra en considération les futurs soins, les visites chez le médecin généraliste et le pédiatre et bien évidemment les soins pharmaceutiques tout au long de la croissance du nouveau-né. Peuvent encore s'y ajouter le forfait médecine douce et la prise en charge d'une aide à domicile.

Faut-il obligatoirement opter pour une mutuelle maternité ?

Si la SLa mutuelle maternité soigne maman et le petitécurité sociale prend en charge 100% des frais liés à la maternité, cela ne veut pas dire que la maman bénéficie d'un remboursement complet des examens médicaux pratiqués pendant la grossesse et après la naissance.

L'Assurance maladie se base dorénavant sur les tarifs de convention or certains médecins pratiquent les dépassements d'honoraires et il ne faudra surtout pas oublier le forfait hospitalier de plus de 25 euros par jour.

Bon à savoir

Pour avoir le support de la Sécurité sociale, la femme enceinte doit faire parvenir à son organisme sa déclaration de grossesse avant la 15ème semaine d’aménorrhée et envoyer les justificatifs des 6 autres examens prénataux obligatoires.

Pendant les 5 premiers mois de grossesse, les analyses et les consultations médicales sont couvertes à 100 % par le régime obligatoire. Entre le 6ème mois et l'accouchement, les frais médicaux et les séances de préparation à l’accouchement sont également couverts par la Sécu. En dehors de cette période, certaines prestations médicales, comme l’amniocentèse, sont aussi prises en charge. L’échographie à 32 semaines d’aménorrhée est elle aussi remboursée à 100%, contrairement aux deux autres échographies (vers la 12ème et la 22ème semaine), prises en charge à hauteur de 70%.

Si d’autres échographies doivent intervenir, leur prise en charge s’effectue généralement après l’entente avec l’organisme de Sécurité sociale. Après la naissance, la Sécurité sociale continue de rembourser à 100% différents examens, comme la visite postnatale, les séances de rééducation périnéale ou encore les éventuels frais d’hospitalisation du nourrisson. Tout ça est remboursé intégralement mais uniquement lorsque le coût n’excède pas le tarif de convention!

Même si la Sécurité sociale prend en charge une grande partie des frais médicaux durant la grossesse, une mutuelle maternité peut s’avérer utile pour compléter les remboursements. Le ticket modérateur des dépenses occasionnées pendant les 6 premiers mois de grossesse peut ainsi être pris en charge par une mutuelle maternité, de même que les frais de confort et les éventuels dépassements d’honoraires pratiqués par l’obstétricien ou l’anesthésiste. Il est généralement conseillé de souscrire une mutuelle avant d’être enceinte, car la plupart des mutuelles imposent des délais de carence.

A défaut, l’assuré devra alors choisir une mutuelle sans délai de carence pour pouvoir bénéficier de la prise en charge des frais liés à la grossesse. Les mutuelles exigent bien souvent que leurs adhérentes puissent justifier d’au moins un an de cotisations avant la grossesse pour pouvoir prétendre à la prime de naissance ! Certaines mutuelles proposent à leurs adhérentes des forfaits maternité qui permettent d’être remboursé intégralement de tous les frais liés à la maternité. Des prestations complémentaires existent, comme un forfait amniocentèse ou FIV ou encore une prime de naissance ou d’adoption.

Bon à savoir

Devenir et être maman est un moment fondamental et difficile pour toute femme. Pour ne pas se soucier des frais liés à l’arrivée du petit, c'est donc absolument essentiel de s'assurer avec une mutuelle maternité.