Avis clients

★★★★★
Michel, 35 ans de Paris

"Via mon-comparateur.fr, j'ai déniché une mutuelle santé qui répond à mes besoins. Je recommande totalement"

★★★★
Jessica, 26 ans de Marseille

"Comparer les assurances prêt n'a jamais été aussi facile et rapide. En plus je n'ai absolument rien payé pour le service offert ! Merci aux spécialistes qui m'ont bien guidé"

★★★★★
Paul, 55 ans de Nice

"Etant donné qu'il fallait mettre en place une mutuelle d'entreprise dans ma start-up, je me suis servi de ce comparateur et j'ai trouvé un contrat de mutuelle groupe offrant de bonnes prestations à prix correct. Satisfait"

★★★★
Florian, 43 ans de Grenoble

"Au top ce comparateur, j'ai pu dénicher un contrat de prévoyance plus précisément une assurance accident vu que je fais pas mal de moto à un tarif défiant toute concurrence. N'hésitez pas, testez !"

★★★★★
Dyane, 36 ans de Lyon

"Je suis avocate et j'ai pu trouver ma mutuelle TNS via ce site. Service parfait, merci"

Les remboursements dentaires de la mutuelle d'entreprise obligatoire 2016

Les remboursements dentaires peuvent varier considérablement d’une mutuelle à une autre. Selon le type de formule souscrite, la prise en charge peut être minimale ou au contraire intégrale. Tout est une question de cotisations mensuelles et de besoins réels. De plus, une autre différence de contrat de complémentaire santé est possible : il existe en effet des contrats de mutuelle individuelle ou de mutuelle collective.

Théoriquement, chacun est libre de choisir quel type de mutuelle il préfère, s’il en veut une. Contrairement à l’affiliation au régime de l’Assurance maladie, la souscription d’une mutuelle santé est facultative. Cependant la réalité est tout autre.Il peut arriver dans certaines situations qu’une personne n’ait pas le choix, et qu’elle soit contrainte à souscrire une complémentaire santé collective, mise en place par son employeur dans le cadre du travail ; il s’agit de la mutuelle entreprise.

La loi impose en effet à tous les chefs d'entreprise en France de prendre les dispositifs nécessaires, afin d’être en mesure de proposer à chaque employé une couverture santé, complémentaire à celle déjà octroyée par le régime de base légal de la Sécurité sociale. Seulement, cette obligation légale peut s’avérer parfois désavantageuse pour un salarié en fonction de sa situation personnelle et de ses propres besoins et problèmes de santé. La mutuelle entreprise ne prend pas en compte les besoins de santé des salariés au cas par cas, mais de manière collective, pour l’ensemble de tous les salariés de l’entreprise.

Bon à savoir

Depuis le 1er janvier 2016, les entreprises françaises du secteur privé sont obligées d’offrir à leurs salariés un contrat de mutuelle santé, indépendamment de leur taille et du secteur d’activité.

Les remboursements dentaires de la mutuelle entreprise au profit de la collectivité

La mutles soins dentaires et la mutuelle entrepriseuelle entreprise est un contrat conclu par l’employeur dans le cadre de l’entreprise. Selon la taille de la société, le contrat de mutuelle entreprise est négocié différemment. Si l’entreprise est grande, la négociation découlera par exemple d’un accord conventionnel. Si l’entreprise est très petite, l’employeur négociera le contrat de mutuelle de manière unilatérale.

Comme dans tout système démocratique, le principe de la majorité l’emporte – le bien-être de la collectivité primant sur les intérêts propres de l’individu. Ce principe vaut également pour la mutuelle entreprise : les taux de remboursement et les soins pris en charge, ainsi que le montant de la participation financière (cotisation mensuelle), sont identiques pour tous les salariés, sans adaptation au cas par cas.

Eventuellement, il se peut que le contrat de mutuelle entreprise accorde des garanties différentes selon les catégories salariales, telles que les cadres et les ouvriers, mais même dans ces sous-divisions, l’intérêt du groupe prévaut sur l’individu, et les garanties sont les mêmes pour tous. Un bon exemple est celui des soins dentaires. Les traitements, soins et médicaments concernant les dents représentent bien souvent des dépenses pharamineuses, et qui, malheureusement, ne sont pas toujours prises en charge par la Sécurité sociale ou très peu.

Les soins dentaires sont remboursés à hauteur de 70% du tarif conventionnel. C’est pourquoi souscrire une mutuelle dentaire est d’une importance primordiale pour les personnes nécessitant des soins dentaires conséquents et réguliers. Or, selon le contrat de mutuelle entreprise négocié par l’employeur, les garanties de la couverture santé diffèrent selon les entreprises.

Bon à savoir

Certaines sociétés peuvent proposer une mutuelle entreprise avec une prise en charge particulièrement étendue pour les soins bucco-dentaires, alors que d’autres n’offrent que le stricte minimum, qui est imposé par la loi, c’est le « panier de soins minimum ».

Le panier de soins minimum en matière de frais dentaires contenu dans une mutuelle entreprise garantie un remboursement à hauteur de 125% du tarif conventionnel pratiqué par la Sécurité sociale. Les prothèses et les soins d’orthodontie sont également pris en compte dans les remboursements dentaires.

À première vue, un remboursement effectué à hauteur de 125% fait bonne impression. Cependant, le remboursement basé sur les tarifs conventionnels appliqués est moindre qu’il n’y paraît et suffit rarement à couvrir les dépenses réellement faites – certains traitements ou opérations de chirurgies dentaires peuvent coûter très chers.  Le taux de 125% ne rembourse pas le tarif du dentiste mais concerne une base tarifaire prise en charge par la Sécurité sociale, selon des tarifs fixes négociés par accords, les tarifs conventionnels avec certains praticiens, or tous les dentistes ne sont pas conventionnés.

L’avantage incontestable d’une mutuelle santé souscrite à titre individuel est la liberté de pouvoir décider, selon ses besoins de santé (et ceux de sa famille), l’étendue des garanties et de la prise en charge qui seront contenues au contrat, et ce, pour des catégories de soins ciblée. Les ayants droits bénéficient généralement de la couverture santé complémentaire du chef de famille. Une mutuelle avec remboursement dentaire renforcé peut par exemple garantir jusqu’à 300% du tarif conventionnel, permettant un meilleur niveau de remboursement par rapport à une mutuelle entreprise, même si non intégral.

Bon à savoir

Attention, parfois certaines mutuelles jouent sur les mots afin de porter les assurés à confusion en garantissant un niveau de remboursement au tarif de remboursement de la Sécurité sociale (et non au tarif conventionnel).

Ainsi, le remboursement final est moins élevé, puisqu’il s’agit de rembourser sur la base d’un remboursement déjà effectué, non sur la base du tarif initial avant le remboursement versé par la Sécurité sociale.

Voici un exemple concret : une couronne coûte en moyenne 600€. Le tarif conventionnel appliqué pour une couronne est d’environ 100€. La Sécurité sociale rembourse 70% de ce tarif (donc 70% des 100€), et la mutuelle dentaire individuelle avec une couverture à 300% du tarif conventionnel remboursera donc 3 fois 100€. Au final, l’assuré sera remboursé environ donc de 370€, le reste (230€) reste à sa charge.