Avis clients

★★★★★
Michel, 35 ans de Paris

"Via mon-comparateur.fr, j'ai déniché une mutuelle santé qui répond à mes besoins. Je recommande totalement"

★★★★
Jessica, 26 ans de Marseille

"Comparer les assurances prêt n'a jamais été aussi facile et rapide. En plus je n'ai absolument rien payé pour le service offert ! Merci aux spécialistes qui m'ont bien guidé"

★★★★★
Paul, 55 ans de Nice

"Etant donné qu'il fallait mettre en place une mutuelle d'entreprise dans ma start-up, je me suis servi de ce comparateur et j'ai trouvé un contrat de mutuelle groupe offrant de bonnes prestations à prix correct. Satisfait"

★★★★
Florian, 43 ans de Grenoble

"Au top ce comparateur, j'ai pu dénicher un contrat de prévoyance plus précisément une assurance accident vu que je fais pas mal de moto à un tarif défiant toute concurrence. N'hésitez pas, testez !"

★★★★★
Dyane, 36 ans de Lyon

"Je suis avocate et j'ai pu trouver ma mutuelle TNS via ce site. Service parfait, merci"

Les différences tarifaires de la mutuelle santé en France

Les différences tarifaires entre les mutuelles santé en FranceL’analyse dans LeComparateurAssurance.com a fait remarquer que selon le département de résidence, les écarts de prix pour une mutuelle santé peuvent passer du simple au double. Des assurés de la région parisienne et de la côte méditerranéenne se confrontent à des cotisations mensuelles bien plus hautes que la moyenne nationale.

Les habitants de l’Est et l’Ouest, eux, profitent d’une mutuelle moins chère et d’offres plus avantageuses : une famille parisienne paie sa mutuelle familiale 1,56 fois plus chère qu’une famille du Haut-Rhin. Ce sont les jeunes salariés de la région parisienne et de la côte Sud-Est qui dépensent le plus pour une assurance complémentaire santé. Un habitant des Alpes-Maritimes paie sa mutuelle 1,6 fois plus chère que la moyenne nationale. Les meilleurs tarifs de mutuelle santé se font constater en Alsace-Moselle. Dans le Haut-Rhin, le tarif mensuel est de 16,70 euros, représentant une économie de 24 % par rapport à la moyenne en France.

On note donc une différence de 7 euros par mois, autrement dit 39,52 % entre les Alpes-Maritimes et le Haut-Rhin. La santé semble moins chère pour les familles du Haut-Rhin et celles de Paris, avec un écart de 56,21 %, qui fait une différence de 420 euros par an ! En ce qui concerne les mutuelles pour travailleurs non-salariés, artisans, commerçants et personnes à profession libérale, ce sont les habitants du Sud-Ouest et de l’Ile-de-France qui profitent des taux les plus bas, avec un prix moyen de 29 euros par mois dans le Lot-et-Garonne, une divergence de 8 %, donc 5,19 euros par mois sur la moyenne nationale.

Les séniors quant à eux, font des économies exorbitantes : dans le Haut-Rhin, le tarif moyen pour une mutuelle senior comprenant des garanties renforcées en hospitalisation, médecine de ville, soins dentaires et optiques est de 143 euros par mois, qui correspond à une économie de 23 % par rapport aux tarifs moyens du pays. A Paris, un sénior paie pour la même mutuelle 209,95 euros. Un assuré parisien paie en moyenne 46,82 %, donc 803,40 euro de plus qu’un assuré alsacien. Choisir sa mutuelle ne se base donc pas uniquement sur des facteurs de santé, de profession ou d’âge, mais le prix de la mutuelle dépend aussi et surtout de la situation géographique.

Comment expliquer les différences tarfaires des mutuelles en France?

La complémentaire santé d'après les régions de France

D’une part, la consommation de médicaments est bien plus élevée en zone urbaine que rurale. La densité des zones joue également un rôle important : plus la zone est habitée, plus les habitants recourent aux soins médicaux, vu que l’infection et la contamination y sont plus fréquentes. L’avance des frais, autrement dit l’accès au tiers-payant coûte cher aux mutuelles. Dans les régions où ce service est offert, les habitants paient leur mutuelle plus cher !

Les dépassements d’honoraires sont les plus fréquents en région parisienne. L’Ile-de-France, Rhône-Alpes et Alsace y sont exclues. Les régions identifiantes des sur-garanties plus lourdes ont par conséquent des tarifs de mutuelle supérieurs. Face aux inégalités de santé, le président de la Fédération des mutuelles de France proposent une généralisation des complémentaires de groupe dans les entreprises privées, une solution marginale par rapport aux problèmes réels, mais un commencement tout de même.

Bon à savoir

L’Alsace-Moselle impose un régime obligatoire spécial, où chaque habitant participe aux cotisations de la Sécurité sociale. Ainsi la prise en charge de l’Assurance maladie est plus considérable et les mutuelles sont plus faibles, d’ où des tarifs moins compétitifs.